L'alimentation du chat

Les nutriments de base

 
Le monde des chats

Les races
Alimentation
Santé et maladies
Anatomie
Conseils - fiches
Comportement
Soins et entretien
Culture et médias
Histoire et croyances
Autour du chat
Sur internet


Alimentation bio pour chats
Les aliments dangereux
Cuisiner pour son chat
Eau et fontaine à eau
L'herbe à chats
Le lait



L’alimentation d’un chat doit couvrir ses besoins énergétiques mais doit aussi permettre de satisfaire les autres besoins de son organisme. Les proportions peuvent être différentes pour les mâles, les femelles, les chatons, les chats âgés etc mais voici une liste des différents nutriments indispensables et une description de leur rôle.



- Les protéines : le chat étant un carnivore elles doivent constituer l’essentiel de son alimentation.  Elles servent à élaborer ses tissus de bases comme les muscles mais peuvent aussi avoir un rôle dans certains processus biologiques. Les protéines peuvent être hydrolysées pour donner des acides aminés indispensables tels que la cystine, la méthionine, la lysine, la taurine ou encore l'arginine

- La taurine : il s’agit d’un acide aminé indispensable synthétisé en quantité insuffisante par l’organisme du chat qui doit donc trouver la taurine manquante dans  son alimentation et en particulier dans les tissus animaux. Elle contribue notamment au bon fonctionnement du cœur, du cerveau et des yeux. Il est cependant dangereux de donner une boisson énergétique à base de taurine (comme le red bull) à un chat car elle y est en général associée à une dose importante de caféine qui est toxique pour lui.
L’arginine : tout comme la taurine, il s’agit d’un acide aminé fourni par les tissus animaux. Son rôle est de favoriser l’élimination des substances potentiellement toxiques présentes dans l’organisme (elle permet par exemple de transformer l’ammoniac en urée).
- Les glucides : ce sont les constituants des sucres. Le régime alimentaire des chats ne nécessite pas d’apport particulier en glucides puisque ces derniers peuvent tout à fait être synthétisés à partir des protéines. Pire, un excès peut favoriser l’apparition du diabète et conduire à l’obésité. Par ailleurs vous ne ferez pas plaisir à votre chat en lui offrant une friandise à base de sucre car le goût sucré n’est pratiquement pas perçu par les chats adultes. Certains glucides non digestibles comme le cellulose ou la lignine constituent cependant des fibres alimentaires qui favorisent le transit intestinal et limitent la formation des boules de poils.
- Les lipides : ce sont les constituants de toutes les matières grasses (huiles, beurres, graisses ) qui sont particulièrement appréciées des félins mais leur apport doit être maîtrisé car des excès répétés peuvent conduire à un surpoids surtout pour les chats dont l’activité physique est limitée. Les lipides constituent la principale source de calories ( plus que les glucides que les chats digèrent mal) dont la quantité nécessaire à l'organisme varie en fonction de l'âge, du type de chat (d'extérieur, d'intérieur, castré etc ) et de la température.  Les matières grasses apportent aussi des acides gras dits «essentiels » dont l’organisme a besoin notamment pour la  production de certaines phéromones ou pour certaines structures cellulaires.
- Vitamines et minéraux : comme pour l’homme les minéraux et vitamines sont indispensables au fonctionnement de l’organisme des chats. Une carence peut conduire à de graves problèmes de santé (un manque de vitamine D est par exemple cause de rachitisme) mais un excès peut aussi être dangereux ( trop de vitamine A, dont le foie est particulièrement riche, peut par exemple entraîner des troubles osseux). Si vous pensez que l’alimentation n’ apporte pas toutes les vitamines ou minéraux nécessaires mieux vaut demander conseil à un vétérinaire plutôt que de lui donner des compléments alimentaires inadaptés.
_________________

 
_________________