Le comportement

La chasse

 
Le monde des chats

Les races
Alimentation
Santé et maladies
Anatomie
Conseils - fiches
Comportement
Soins et entretien
Culture et médias
Histoire et croyances
Autour du chat
Sur internet

 


Le comportement

Avec les autres animaux
Les chats et l'eau
L'indépendance
Le jeu
Relation chat-maître
La chasse
Le territoire
Le patounage
Les chats ratiers
Le ronronnement






L'instinct de chasseur
Le chat actuel a conservé quelques-uns des instincts qui appartenaient à ses ancêtres sauvages, en particulier il a gardé son instinct de prédateur qui lui dictait de capturer des proies vivantes afin de s'en nourrir et d'assurer sa survie. Il s'agit d'un instinct vital restant intact même chez les chats domestiques d'intérieur qui redeviennent des chasseurs dés qu'on les relâche dans un milieu naturel. Par ailleurs les chats domestiques sont tout à fait capables de quitter leur foyer et d'abandonner leur maître  pour reprendre une vie sauvage et devenir des chats harets même après plusieurs générations élevées par l'homme, ils sont alors en mesure d'assurer leur subsistance.
   

Attention aux autres animaux domestiques
Si le chat est entouré d'autres animaux domestiques tels que des canaris, poissons d'aquarium ou hamsters, son instinct de prédateur peut se réveiller de manière imprévue et et le pousser à s'attaquer à eux, même après plusieurs années de coexistence pacifique, il faut donc prendre soin de les protéger voir de les isoler. 

Les qualités de chasseur à l'origine de sa domestication
C'est aussi cet instinct qui a été mis à profit par l'homme pour se débarrasser des rongeurs et serpents des greniers et habitations. Il ne faut pas oublier qu'avant d'être un animal de compagnie, le chat était d'abord un animal utilitaire et ce sont donc ses qualités de chasseur qui ont poussé l'homme à entreprendre sa domestication et son élevage.

Les proies du chat
Tout le monde sait que les chats s’attaquent aux rats et souris mais ils peuvent aussi jeter leur dévolu sur des lézards, des petits rongeurs, des oiseaux, des insectes, occasionnellement des proies plus rares comme des grenouilles et parfois ils peuvent s'improviser pêcheur et essayer de capturer des poissons. Chez le chat la chasse est un réflexe profondément ancré se manifestant même chez les chats d’appartement grassement nourris qui, à travers une fenêtre, observent toujours avec envie les oiseaux dont ils rêvent de s'emparer.

La technique du de chasse du chat
La chasse pratiquée par le chat met en jeu de nombreuses capacités mises à contribution lors des différentes étapes : repérer la proie, s'approcher furtivement, saisir la proie puis la tuer.
- Le repérage de la proie s'effectue en général par la vue, éventuellement à l'aide l'ouïe mais très rarement avec l'odorat. Ce dernier est plus développé que chez l'homme mais nettement mois que chez le chien et il ne peut l'utiliser pour le suivre une piste.
- L'approche furtive est une étape clé de la réussite de la chasse, le chat ne peut en général pas compter sur une vitesse de déplacement supérieure à celle de ses proies ni sur une endurance très développée, il doit donc miser sur l'effet de surprise et s'approcher au maximum de sa cible,. Pour cela il se tapit dans les herbes, se masque derrière les plantes et irrégularités du terrain, choisit un angle qui le rend difficilement repérable, essaye d'avancer lentement, sans faire de bruit et sans se faire repérer.
- En général le chat attrape sa proie en bondissant à l'aide d'une puissante détente puis la saisit de  ses griffes.
- Pour achever sa victime le chat la mord en général au niveau de la nuque afin de lui briser la colonne vertébrale.

Chasse et jeu
 La chasse ne se fait pas nécessairement dans le but de se nourrir mais peut aussi être l’occasion d’un jeu au cours duquel la proie n’est pas obligatoirement mise à mort.  Cette chasse récréative se manifeste déjà chez les chatons qui prennent plaisir à pourchasser des boules en plastique ou en papier et qui essaient de saisir des objets suspendus à des fils. Ce jeu peut paraître cruel lorsqu'un chat s'amuse avec une souris mais il ne fait que répondre à son instinct et c'est aussi une manière de dépenser son énergie, de faire de l'exercice physique et de maintenir ses réflexes.
 
_____________________
 
 
_____________________