Santé et maladies

La dirofilariose


Le monde des chats
 

Santé et maladie
________________________________
Abcès
________________________________
Allergies du chat
________________________________
Anémie
________________________________
Coryza
________________________________
Cryptococcose
________________________________
Dermatocytose
________________________________
Diabète félin
________________________________
HCM
________________________________
Leucose féline
________________________________
Mauvaise haleine
________________________________
PKD
________________________________
Rachitisme
________________________________
Rage
________________________________
Shunt Porto-systémique
________________________________


Une maladie parasitaire du chien et du chat
La dirofilariose, aussi appelé maladie des vers du cœur, est une maladie parasitaire qui peut affecter aussi bien les chats que les chiens. Son traitement est cependant différent dans les deux cas et le traitement de la dirofilariose du chien sera complètement inefficace sur un chat et inversement.

 

Un traitement risqué
L’éradication des vers parasites peut être assez difficile d’autant qu’ils investissent un organe vital avec lequel il est nécessaire prendre beaucoup de précautions. Le vétérinaire doit d’abord évaluer le stade d’évolution des parasites, leur nombre, leur taille, les conséquences sur l’organisme avant de proposer un traitement dont votre chat pourra supporter les éventuels effets secondaires. Certaines races peuvent en effet supporter un médicament tandis que pour d’autres celui-ci peut être dangereux, et des tests sont en général réalisés avant toute décision.
D’une manière générale les traitements de la dirofilariose sont toujours risqués car même si les médicaments provoquent la mort des vers qui cessent leur croissance il n’y a pas de moyen simple de les extirper de l’organisme et ils peuvent venir se loger dans une artère, stimuler les inflammations existantes et leur décomposition peut provoquer de graves troubles. Il peut être nécessaire de prévoir une hospitalisation du chat lors du début de sa convalescence.
D’une manière générale il vaut mieux prévenir que guérir et c’est encore plus vrai pour la dirofilariose dont les conséquences peuvent être dramatiques. Si vous redoutez une infection de votre chat il est possible de s’adresser à un vétérinaire qui pourra prescrire un traitement préventif.