Le monde des chats

Guide d'informations sur nos amis les félins

    L’arrivée des chats domestiques en Europe

    Les premiers chats furent importé illégalement d’Egypte par les grecs (faire sortir un chat du pays était en effet un crime du point de vue de la loi égyptienne). Ils étaient alors mal connus et n’avaient qu’une fonction utilitaire : chasser les rats et souris afin de préserver les récoltes conservées dans les greniers.

    Les Grecs

    Les grecs n’avaient pas d’affection particulière pour les chats, ils n’envisageaient pas d’en faire des animaux domestiques et n’ont même pas pris la peine d’en faire l’élevage.

    Les Romains

    Les romains importèrent aussi par la suite des chats mais sans y prêter beaucoup d’attention, comme les grecs. Ils les utilisaient également comme ratiers ou souriciers au même titre que des belettes ou des loutres mais ne considéraient pas qu’il soit nécessaire de les domestiquer. Pour eux, seul le chien méritait de l’être.

    Cette méconnaissance des chats propres aux civilisations grecques et romaines a été souligné par le philosophe Hippolyte Taine dans les vers suivants tirés du poème « la société » :

    Ni l’Hellène bavard, ni le brutal Romain,
    N’ont su gagner du chat la confiance intime.

    En Gaule

    Seuls quelques chats amenés par les romains furent amenés en Gaule mais ceux-ci ne subsistèrent que pendant quelques générations et finirent par disparaître et être oubliés jusqu’à ce que, bien plus tard, des croisés en rapportent de leurs voyages en terre sainte.

    Histoire, croyances et mythologie

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.