Le monde des chats

Guide d'informations sur nos amis les félins

    L’organisme des chats diffèrent en de nombreux points de celui de l’homme. Par exemple, des aliments que nous consommons couramment et que nous apprécions peuvent constituer un poison mortel pour les félins. Il faut donc être très vigilant lorsqu’on choisit de nourrir son chat et toujours garder à l’esprit la liste des aliments les plus dangereux.

    Liste des aliments nocifs pour les chats

    Voici les principales substances nocives pour les chats :

    – le chocolat : si vous pensez gâter votre chat avec une friandise au chocolat, oubliez immédiatement cette idée car il se pourrait bien que ce soit son ultime nourriture. Le chocolat contient en effet de la théobromine (de la famille des alcaloïdes) qui est toxique pour les chats même à faible dose. Son ingestion provoque des vomissements, des diarrhées, et des troubles cardiaques qui peuvent conduire au décès.

    – la caféine : tout comme la théobromine contenue dans le chocolat, la caféine est un alcaloïde et elle peut causer des dégâts comparables. Si votre chat a une petite baisse de tension, ne lui donnez donc surtout pas du café pour le stimuler.

    – l’oignon et ail crus : ils contiennent une substance (le disulfure de dipropyle) qui détruit la membrane des globules rouges et conduits à des anémies dont la gravité dépend de la quantité ingérée. L’oignon et l’ail ne sont pas fatals s’ils sont présents à l’état de trace dans un plat mais consommés en quantités importantes et de manière répétée ils peuvent provoquer une anémie qui affaiblira le chat et peut lui être fatal.

    – les raisins et raisins secs : ils sont toxiques et provoquent chez certains chats une insuffisance rénale aigüe nécessitant un lourd traitement qui ne permet pas toujours d’éviter le décès de l’animal. La cause de cette toxicité n’est pas connue avec certitude mais on soupçonne une substance nommée ochratoxine d’en être responsable.

    – les avocats : Ils contiennent de la persine qui s’avère nocive pour les chats mais aussi pour de nombreux autres animaux. La persine est susceptible de dégrader de nombreux organes et en particulier le cœur.

    – le sel : le sel fait partie de nos assaisonnements les plus courants et même s’il peut provoquer, à long terme, de l’hypertension, nous l’apprécions pour sa capacité à rehausser le goût de nos plats. Pour les chats, il est beaucoup plus nocif, il accentue la déshydratation et surtout, il est à l’origine de troubles cardiaques. Il ne faut donc pas ajouter de sel dans la nourriture et éviter les aliments naturellement salés.

    – l’alcool : pour l’homme, l’alcool est un poison qui perturbe les perceptions mais pour un chat, les effets sont encore pires. Une petite quantité d’alcool absorbée par un chat peut le conduire à un coma éthylique et même à la mort. Il est donc inutile d’espérer égayer votre chat en lui faisant laper quelques goutes d’alcool.

    – les plantes d’appartement : si le chat peut occasionnellement consommer des herbes qui sont bénéfiques pour son système digestif, il arrive aussi que son instinct le trompe et le pousse à consommer des plantes d’appartement dont certaines comme le caoutchouc ou le philodendron peuvent être toxiques.

    L'alimentation chez les chats

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.