Le monde des chats

Guide d'informations sur nos amis les félins

    Qu’est-ce que le coryza ?

    On désigne sous le nom de coryza (ou rhinotrachéite virale) une maladie causée par plusieurs virus et bactéries qui provoquent tous fièvre, éternuements, toux ainsi que des symptômes plus spécifiques  dont la gravité peut varier d’un individu à l’autre.

    Les virus impliqués dans le syndrome du coryza sont des calicivirus qui provoquent des gingivites ainsi que l’herpes, virus responsable de conjonctivites. Ces symptômes peuvent s’aggraver et conduire à des ulcères et ces virus provoquent aussi souvent une perte d’appétit.

    Les chats atteints de coryza sont aussi contaminés par des bactéries de type chlamydia qui sont responsables de très fortes conjonctivites, de gêne respiratoire et d’éternuements fréquents.

    La contamination

    Les virus et bactéries qui transmettent le coryza sont présents dans les écoulements oculaires et nasaux du chat qui servent de vecteurs de contamination. Celle-ci peut se faire directement entre un individu malade et un individu sain (par exemple lorsque des chats se battent, il n’est pas rare qu’ils projettent de la salive) mais elle peut aussi se faire de manière indirecte car les virus et bactéries peuvent subsister à l’extérieur de leur hôte d’origine pendant un temps assez long (plusieurs dizaines de jours).

    Par ailleurs, les éternuements des chats atteints de coryza le disséminent largement autour d’eux et il suffit qu’un chat vienne s’installer sur un coussin ou une banquette de voiture ou a séjourné avant un chat malade pour être lui-même contaminé. Si plusieurs chats cohabitent dans la même maison, il est alors presque inévitable qu’un chat malade infecte les autres. La durée d’incubation varie en général de deux à cinq jours.

    Consultez un vétérinaire

    Si votre chat présente les symptômes décrits (manque d’appétit, toux, éternuement, fièvre, conjonctivite, gingivite) alors il est légitime de soupçonner le coryza et de contacter un vétérinaire. Celui-ci pourra prescrire un traitement qui soulagera le chat mais qui ne pourra éliminer totalement virus et bactéries. Le coryza sera susceptible de se réactiver lors de périodes de fragilité et en particulier lors d’un stress particulièrement intense.

    Vaccinez les chatons

    La meilleure protection contre celle maladie reste la vaccination du chaton qui épargnera une maladie virulente et très difficile à éradiquer totalement.

    Santé et maladies

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.